Les échecs scolaires

Voir si on peut mettre en plus gros le gamin qui shoote dans son livre de maths…

Une des meilleures indications de la psychanalyse pour la grande majorité des enfants et des adolescents et même des grands adolescents c’est la situation d’échec scolaire.

Certains échecs scolaires sont imputables à des mécanismes de défenses extrêmement renforcés et solides, des traits caractériels, des fonctionnements de déni massif ou d’isolation, de retrait sur les écrans, une impossibilité de faire des liens ou de s’en représenter: car ils sont complètement submergés par une problématique œdipienne, par les mécanismes de manque, de coupures, de séparation d’avec la mère ou d’avec le domicile parental.

Ces perturbations inhibent les processus de pensée et freinent les acquis scolaires: les enfants ne sont plus alors en mesure de maîtriser les apprentissages de la lecture, de l’écriture et du calcul. Et c’est l’échec.

Quels sont encore les enfants en situation d’échec scolaire ?

Les jeunes exposant des troubles de la représentation de leur corps et de ce que l’on appelle les troubles du schéma corporel. Ces jeunes mélangent le haut et le bas, la droite et la gauche, l’avant et l’arrière, les intérieurs et les extérieurs. Parfois ces troubles sont légers, parfois massifs. Du coup les acquisitions des stades suivants risquent d’être compromises sérieusement. Ces jeunes présentent parfois des difficultés à symboliser les choses, se les représenter leur est parfois absolument impossible et cela entraine des troubles et des défaillances dans l’espace et dans le temps, donc des troubles de la lecture et de l’écriture, des troubles des apprentissages en orthographe et grammaire et en mathématique. Les jeunes ou adolescents qui présentent une inhibition de leur vie fantasmatique sont hautement concernés

Dans beaucoup de cas, le psychodrame psychanalytique est à conseiller et à préférer à tout autre prise en charge car il réamorce la structure du Préconscient, et permet une levée des inhibitions.

Pour les jeunes présentant des échecs scolaires et une rigidité des processus de défense la psychanalyse ou le psychodrame semblent être une des meilleures indications pour une prise en charge efficace.