Présentation du Cartel Psychanalytique

1- Le Cartel, c’est quoi ?

Le mot  » Cartel » provient de la langue italienne. Cartello en italien qui désigne au XIVème siècle une affiche, plus exactement un parchemin mentionnant la qualité de chevalier avec ou sans ses armoiries décorées. Au XVème siècle ce terme prend le sens de  » cartel de la défiance » C’est une lettre de défi. Puis au XVIème siècle ce terme donne en langue allemande « Kartell » qui signifie alors par extension « entente » Arrive alors le XIXème siècle où le terme cartel est utilisé pour désigner une entente entre plusieurs comités, associations, entreprises. C’est une structure en fait qui regroupe des personnes présentant des intérêts convergeant, proches voir identiques. Le principe d’un Cartel est fort simple, c’est une réunion de personnes désirant étudier et partager les connaissances issues d’un ouvrage commun, d’un même article partagé par les participants. Un article ou un ouvrage de référence est choisi par les membres du Cartel et fait l’objet de lecture pendant le temps imparti au Cartel. Chacune et chacun peut proposer un ouvrage ou un article suivant ses propres intérêts. Les réflexions entre les membres bénévoles et participant à ce travail émergent petit à petit. Les explications aussi parfois. Un ou une lectrice tient rôle de modérateur au sein du groupe. Un résumé du Cartel est réalisé puis une fois accepté par tous les membres, il sera archivé au secrétariat de l’Association la CAP et sera consultable par la suite par les autres cartéliens ou membres de l’association. Les résumés écrits n’engagent que leurs auteurs et ils restent propriété de la CAP. En général les Cartels sont très riches pour les participants et ils sont très appréciés. En conclusion, un Cartel est ouvert et accessible à quiconque se montre intéressé par la psychanalyse de près ou de loin. Et qui sait lire et parler et écouter aussi.

2- Un Cartel, c’est pour qui ?

Sans distinctions de croyances religieuses, de cultures politiques ou de pratiques professionnelles, de niveau d’étude ou de diplômes, de sexes ou de situations familiales, la parole est libre et elle circule entre les membres du Cartel. Cette parole et cette réflexion circulent essentiellement autour d’un ouvrage psychanalytique ou d’un ouvrage littéraire ou de la presse écrite, d’une œuvre cinématographique, d’un article d’un professionnel ou même d’un exposé pourvu qu’il ait attrait aux atomes du champ psychanalytique. Les thèmes et les sujets abordés sont très vastes : éducation, prévention, études des symptômes, des pathologies etc. En conclusion, un Cartel est ouvert et accessible à partir du moment où la personne accepte de s’y inscrire si elle sait : ou bien lire et/ou écouter et/ou parler. Toutes les personnes qui se reconnaissent dans ces quelques lignes ci-dessus sont susceptibles de participer aux Cartels de l’Association.

3- Ouvert à toutes et tous

Les Cartels de la Collégiale d’Applications Psychanalytiques sont accessibles à toute personne qui en fait la demande. Les Cartels organisés par l’Association Collégiale la Cap acceptent toutes personnes intéressées par le champ de la psychanalyse et tous les contenus qui la composent : ses concepts, ses avancées, ses questionnements, ses recherches, ses écrits, ses thèses, ses soutenances, ses hypothèses, ses théories, ses interrogations, ses doutes. Chacune et chacun est invité(e) à mettre une ou plusieurs pierres à l’édifice. Il suffit pour participer aux Cartels de savoir lire, parler ou écouter. Le Cartel se réunit une fois par mois actuellement. Contacter l’Association Collégiale La Cap pour participer aux Cartels.

4- Le Cartel uniquement pour les psychanalystes ?

Un Cartel peut faire ouverture aux membres des autres disciplines scientifiques ou non. Toutes les passerelles invitant aux dialogues et aux échanges d’avec les acteurs de la psychanalyse spécialistes ou non, avec les acteurs des autres disciplines scientifiques ou pas sont les bienvenues. Le dialogue et les échanges restent de mise. Actuellement deux Cartels sont opérationnels. L’un sur la ville de Bourg en Bresse, et l’autre sur la ville d’Oyonnax. Il n’y a pas que des psychanalystes, loin de là. Bien des professions sont représentées: Secrétariat, enseignement, personnels hospitaliers, psychologue, représentant, boulanger, pâtissier, infirmière, médecin, retraité, avocat, fonctionnaire des collectivités territoriales, informaticiens, techniciens de l’informatique, webmaster, musicien etc.

5- Combien coûte la participation aux Cartels ?

Il n’est pas demandé de droits d’entrée ou de participation aux travaux des Cartels. Par contre il est demandé faire partie de l’Association La CAP et de régler à ce titre une cotisation annuelle qui permet en outre de bénéficier de toutes les manifestations et tous les travaux de la Collégiale La CAP et d’être tenu informé de toutes ses activités. Pour cela il est nécessaire de se renseigner au secrétariat de l’Association Collégiale.

6- Cartel actuellement en cours

Actuellement des Cartels sont en cours à Bourg en Bresse, le second samedi du mois à 14h.

  • En janvier 2015 sur Bourg en Bresse, Les Noms du Père de J. Lacan.
  • En février Le Narcissisme dans la théorie freudienne
  • En mars le délire d’après les concepts de J. Lacan
  • En Avril Le Sinthome de J. Lacan

7- Cartels passés

Depuis plusieurs années déjà les Cartels se suivent à Bourg en Bresse sans jamais se ressembler ! Voici un concentré des différents Cartels abordés à Bourg en Bresse et Izernore-Oyonnax

  1. Inhibition, symptôme et angoisse   de S. Freud.
  2. Névrose, psychose et perversion de S. Freud
  3. Deuil et mélancolie de S. Freud
  4. Pulsions et destins des pulsions       « Triebe und triebschicksale   1915
  5. Le refoulement   article de S. Freud
  6. La dette de vie et la dette symbolique auteur inconnu
  7. Les différents stades du développement psycho sexuel selon S. Freud
  8. Jeu des places de la mère et de l’enfant. G. Balbo
  9. Le masochisme maternel. Article relatifs aux études de Freud, Lacan
  10. Signifiant/ Signifié chez Lacan
  11. Le Nom du Père d’après J. Lacan
  12. Les Noms du Père d’après J. Lacan
  13. Le Narcissisme primaire et secondaire. Libido du Moi et Libido d’objet. S. Freud
  14. Le normal et le pathologique
  15. Le transitivisme
  16. La Pulsion de mort
  17. Tout le monde il délire.
  18. La haine
  19. La féminité

La plupart de ces Cartels ont fait l’objet d’un résumé écrit disponible gratuitement auprès de notre bibliothécaire Nathalie. Si vous êtes membres de la CAP bien sur ! Renseignements à la CAP.

Rejoindre le Cartel

Contactez l’association pour participer aux Cartels